S’aimer d’abord

Il y a quelques semaines déjà, j’ai eu droit à ma dernière consultation en psychothérapie cognitive-comportementale. Ce type de thérapie orientée vers le « pourquoi », ou plutôt, l’origine de certains de mes comportements, m’a entre autres, amenée à me comprendre beaucoup mieux. Un an et demi de durs labeurs, de remises en question et de plus d’un millier de réflexions plus tard, me voilà prête à passer à une toute autre et nouvelle étape de ce perpétuel processus de développement personnel.

S'AIMER AVANT D'AIMER

La Programmation Neurolinguistique

J’ai donc, il y a quelques semaines, engagé un coach en PNL, dont l’abréviation signifie « programmation neurolinguistique ». Je trouvais que cette approche, axée sur le « comment » modifier les comportements que l’on souhaite changer ou améliorer, représentait une continuité pertinente à tout ce que la psychothérapie traditionnelle m’avait apporté jusqu’à présent.

« Parce que je désire devenir la meilleure version de moi-même avant même de m’offrir à quelqu’un d’autre. »

Enfin, ce fameux coach, que je consulte pour diverses raisons, est spécialisé dans les patterns relationnels. Parce que oui, à 25 ans seulement, je suis déjà aux prises de patterns relationnels bien ancrés. Et j’ai désormais envie de me concentrer sur ce que j’ai le pouvoir de changer. Depuis un petit moment, je me force à tolérer l’inconfort de la solitude et je m’oblige à demeurer complètement seule, pour la première fois depuis très très très longtemps…

Pourquoi ? Parce que je désire devenir la meilleure version de moi-même avant même de m’offrir à quelqu’un d’autre. Parce que je ne veux plus me retrouver, une seule fois de plus, au cœur d’un scénario d’échecs amoureux tumultueux qui se répète encore et encore. Parce que, du haut de ma mi- vingtaine, je commence à comprendre que certaines choses doivent impérativement changer si je souhaite m’épanouir dans mes relations amoureuses. Et il n’est jamais trop tôt pour commencer, right ?

Mais, je dois avouer que dernièrement, les applications de rencontre me paraissent de plus en plus friandes …Au beau milieu de cette grève de l’amour, il m’arrive de me languir de doux instants d’intimité, de désirer chérir une complicité et d’avoir envie me blottir contre mon humain préféré. Et dans mes moments d’ennui, je me rappelle pourquoi je m’impose cette absolution. Je me remémore que c’est pour mieux recommencer que je me permets de prendre cette pause, mais aussi, pour à l’avenir, me donner le droit de bien faire les choses.

Car vois-tu, j’ai (finalement) compris que la relation que je cultive avec moi-même sera, pour toujours, la plus importante de toute mon existence. As-tu déjà entendu cette citation? :

« The relationship you have with yourself sets the tone for every other relationship you have »

Robert Holden

Comment s'aimer soi-même

Envie de « pimper » ton profil de rencontre ? Voici ta chance ! L’escouade « Pimp Mon Profil » débarque dans la ville de Québec !

La « Dating Game »

Bien sincèrement, tu me diras peut-être que je suis trop jeune pour parler d’amour, mais je peux t’affirmer en toute humilité que cette prise de conscience change toute la donne, surtout lorsqu’arrive le moment d’entrer dans le « dating game ».

C’est ce qui m’amène à te parler un peu du processus de réflexion à avoir avant de songer à dater. Lorsque tu crois finalement être prêt à rencontrer quelqu’un pour partager des petits brins de ton quotidien, il faut d’abord te questionner à savoir ce que tu recherches VRAIMENT. De l’attention ? De l’affection ? Une connexion ? Une relation stable, mais sans engagement ? Ou encore, désires-tu simplement cumuler les coups d’un soir ? Toutes ces options sont tout-à-fait acceptables, mais il est surtout important de comprendre quels sont tes besoins et être honnête envers toi-même.

« The right one won’t run. »

D’ailleurs, il serait judicieux de communiquer, dès le départ, tes réelles intentions à ton.ta futur.e partenaire. Non ce n’est pas ‘’intense’’ de mentionner à l’autre que tu recherches quelque chose de sérieux lors d’une première date. The right one won’t run. Au contraire, il est sain de savoir imposer ses limites et tu ne peux que gagner le respect d’autrui en étant assez confiant.e pour affirmer haut et fort ce que tu veux.

D’un autre côté, si tu n’aspires pas à éventuellement t’engager, c’est primordial de le mentionner aussi. Je te promets que vous éviterez, tous les deux, déjà beaucoup de confusion, d’incompréhensions et d’attentes non-comblées. Une communication sincère ne peut qu’être bénéfique au lien que vous consoliderez ensemble, et ce, que quelle que soit la nature de votre relation.

Par ailleurs, je t’invite à prendre conscience que la façon d’aimer et d’être aimé de chaque individu a été forgée au travers de ses expériences passées. Donc, lorsque tu entames une relation, sérieuse ou non, rappelle-toi que l’on se présente tous à la porte d’un autre cœur avec nos bagages dans les mains. L’idée est de trouver quelqu’un avec qui collecter des souvenirs pour remplir ses valises, peu importe le temps que ça durera, même si ce n’est que jusqu’à demain.

Et au moment où tu auras bien pris le temps de te questionner et de définir ce que tu désires au plus profond de toi, inscris-toi sur GoSeeYou et laisse la magie opérer ! Autrement et pour le moment, tout ce que je te souhaite, c’est de te choisir tous les jours de ta vie, comme ta plus belle et ta plus grande histoire d’amour, pour toujours.

comment s'aimer en premier

Comment s'aimer soi-même

Nouveau sur Spotify, c’est le podcast « Et si on jasait ? » avec Mél Trudel ! Nouvel épisode avec Maxim Martin maintenant disponible sur Spotify !